Entête de page

Tête de saint Jean

Il s’agit d’un fragment de l’une des sculptures d’apôtres des piédroits détruites par les révolutionnaires en 1793. La pièce, vraisemblablement une tête de saint Jean, a été retrouvée dans le sous-sol strasbourgeois au début du XXe siècle.
Elle a ensuite disparu au moment de la Première Guerre mondiale. Sa trace a été retrouvée en 2014 dans une collection privée en Allemagne, lors de recherches liées à l’exposition « Strasbourg 1200-1230, la révolution gothique » (oct. 2015-fév. 2016). Elle y a été présentée en compagnie de cinq autres Têtes d’apôtres du même ensemble conservées au musée, dont deux sont très endommagées.
Il s’agit d’une pièce de grande qualité, témoignage très abouti de l’art antiquisant du maître gothique du transept sud de Strasbourg (vers 1220), qui culmine avec les sculptures de l’Eglise et de la Synagogue déposées au musée depuis le début du XXe siècle.
Cette sculpture a été acquise par la Ville de Strasbourg avec le concours du Fonds Régional d’acquisition des Musées (FRAM) et le mécénat de la Société des Amis de la cathédrale de Strasbourg.

Tête d’apôtre (saint Jean)
Strasbourg, vers 1220Ronde-bosse, grès rose
H. 32 cm ; L ; 25 cm ; Prof. 23 cm
Provient de la cathédrale de Strasbourg,
Ebrasement du portail du bras sud du transept
Photo : M. Bertola

 

Agrégateur de contenus