Entête de page

Agrégateur de contenus

SurréAlice, Lewis Carroll et les surréalistes

L’exposition « Lewis Carroll et les surréalistes » présente plus de 200 oeuvres, livres et documents réalisés par une trentaine d’artistes et d’auteurs européens des années 1920 au début des années 1970.

À travers le pays des merveilles, du rêve au miroir, les oeuvres interrogent les transformations du corps, la connivence des mondes animal et humain, la notion de passage mais aussi le jeu de mots, de cartes ou d’échecs. D’autre part, elles convoquent les figures d’Alice telle que les artistes femmes ont pu l’appréhender. Leur regard permet d’élargir les points de vue, à la fois sur la figure carrollienne mais également sur les représentations de la femme au sein de l’univers surréaliste. La scénographie originale et surprenante inclut des spécimens du Musée Zoologique pour incarner le bestiaire de Lewis Carroll et des surréalistes. Le préambule de l’exposition, tout aussi étonnant, a été confié à l’artiste Monster Chetwynd.

Commissariat : Barbara Forest, conservatrice en chef du Patrimoine au MAMCS et Fabrice Flahutez, professeur à l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne et spécialiste du surréalisme