Entête de page

Saint moine

Le Saint moine a été acquis en 2007 dans le commerce d’art allemand, en vue d’étoffer la section du musée de l’Œuvre Notre-Dame consacrée à l’extrême fin du Moyen Âge à Strasbourg. Foyer de la production sculptée à la fin du XVe siècle et au début du XVIe siècle, la ville s’est en effet enrichie de la collaboration de nombreux artistes tels que Hans Wydyz, sculpteur fribourgeois connu pour sa collaboration avec Hans Baldung Grien et présent dans la ville avec son atelier après 1516.

Le traitement du visage du moine, d’une grande puissance expressive et d’un réalisme minutieux, relève de la tradition initiée à Strasbourg après 1460 par Nicolas Gerhaert de Leyde. Cette œuvre d’une qualité exceptionnelle s’intègre parfaitement dans le parcours du musée, en évoquant la tradition du gothique tardif dans la région du Rhin Supérieur.

Agrégateur de contenus