Entête de page

Saint Antoine et Sainte Marguerite

Ces deux reliefs en bois polychromé ont été acquis dans le commerce d’art en 2014. Ils devaient vraisemblablement orner la face interne des volets d’un retable de petite taille, tout comme le Saint Théodule acquis par le musée de l’Œuvre Notre-Dame en 1990. Les trois sculptures paraissent être de manière quasi certaine l’œuvre d’un même sculpteur et d’un même polychromeur qui travaillaient probablement en Souabe (sud-ouest de l’Empire germanique). Elles présentent en effet d’indéniables liens stylistiques et un traitement très semblable de la polychromie. Accompagnées d’une quatrième figure, elles devaient encadrer une Vierge à l’Enfant entourée de saints, selon une disposition courante.

Agrégateur de contenus