Entête de page

La restauration de l’Aubette

Le complexe de loisirs de l’Aubette a conservé son décor originel moins de 10 ans à peine. Celui-ci est cependant bien documenté par des photographies d’époque et des esquisses en couleur, ce qui a permis la restitution de trois salles au 1er étage.

L’idée de restituer les décors émerge dans les années 1960. Les premiers sondages, réalisés en 1977, confirment la présence de vestiges sous les repeints postérieurs.

Les travaux du Ciné-dancing sont entrepris en 1985 et achevés en 1994. Le chantier des autres salles du 1er étage, placé sous l’autorité d’experts français et hollandais, est entrepris en 2004 et sera achevé 2 ans plus tard.

Dès les premiers travaux, il est décidé d’opérer "par conservation", en préservant la couche picturale ancienne, protégée puis recouverte de plâtre, afin de ne pas porter atteinte à l’intégrité des vestiges.

La restitution des couleurs du Ciné-dancing est faite à partir des sondages effectués au début des années 90. La restitution de la Salle des fêtes et du Foyer-bar est encore plus précise, grâce aux prélèvements stratigraphiques et aux tests chimiques qui permettent de rendre les couleurs originelles dans leur éclat initial.