Entête de page

Agrégateur de contenus

Passé, présent, avenir d'oeuvres récupérées en Allemagne en 1945. Les MNR des Musées de Strasbourg.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, 61 000 oeuvres et objets d’art furent récupérés en Allemagne par les forces alliées et rapportés en France. Nombre d’entre eux avaient appartenu à des familles juives spoliées. Plus de 45 000 biens furent restitués à leurs propriétaires. Parmi les biens non réclamés environ 2 200 oeuvres furent placées sous la responsabilité du ministère des Affaires étrangères et confiées à la garde des musées nationaux avant qu’une partie n’en soit déposée dans des musées en régions. Ces oeuvres ne font pas partie des collections nationales et restent sur des inventaires provisoires. Ces oeuvres sont communément désignées par l’acronyme « MNR » (Musées Nationaux Récupération).

Les Musées de la Ville de Strasbourg conservent 27 MNR dans leurs murs : sept objets (Musée des Arts décoratifs et Musée de l’OEuvre Notre-Dame) et 20 peintures (Musée des Beaux-Arts et Musée d’Art moderne et contemporain). Comme les autres musées conservant des biens MNR, les Musées de la Ville de Strasbourg ont pour mission de faciliter les recherches destinées à identifier les propriétaires de ces oeuvres, en vue, le cas échéant, d’une restitution à leurs ayants droit. L’Université et les Musées de la Ville de Strasbourg s’associent pour étudier ces objets et leur statut juridique et un symposium international organisé au printemps 2023 complètera cette présentation galerie Heitz.

En partenariat avec l’Université de Strasbourg 

Commissariat : Thibault de Ravel d’Esclapon, maître de conférences à l’Université de Strasbourg et Dominique Jacquot, conservateur en chef du Musée des Beaux- Arts.