Détail Entité

Corbeille de verres

Sébastien Stoskopff
Strasbourg, 1644

Huile sur toile
52 x 63 cm
Signé et daté
Inv. MBA 1281

Musée de l'Œuvre Notre-Dame

Les Corbeilles de verres font partie des sujets de prédilection de la période strasbourgeoise de Sébastien Stoskopff, qui se réinstalle dans la ville en 1640 ou 1641. L'œuvre illustre aussi l'aboutissement de son travail sur le rendu des reflets et des transparences. Il s'agit d'un motif déjà figuré au début du XVIIe siècle par des peintres comme Georg Flegel, mais que Stoskopff est le premier à isoler pour en faire le thème principal de plusieurs de ses tableaux.

La corbeille, à la fois monumentale et diaphane, regroupe des verres précieux et des pièces d'orfèvrerie dans un désordre feint. L'ensemble, d'une monochromie dorée, se détache sur un fond très sombre, presque opaque. La touche est d'une virtuosité étonnante, à la fois précise et très libre, et certaines formes ne sont évoquées que par l'éclat lumineux qu'elles renvoient. Au premier plan, les débris de verres évoquent comme dans les poèmes de la même époque la fragilité de la vie humaine.

Découvrez également la Grande Vanité de Sébastien Stoskopff.