Détail Entité

Le tentateur

Strasbourg, vers 1280-1300

Grès, traces de polychromie
170 x 44 x 35 cm
Inv. MOND 66

Provenance : Provient du portail sud de la façade occidentale de la Cathédrale de Strasbourg.
Musée de l'Œuvre Notre-Dame

Cette sculpture provient du portail de droite de la façade occidentale de la cathédrale, qui illustre la parabole des Vierges sages et des Vierges folles. Selon l’Évangile de saint Matthieu, les Vierges sages sont accueillies par le divin Époux, tandis que les Vierges folles sont séduites par le Tentateur. Ce récit précède celui du Jugement Dernier. Les Vierges sages, jeunes filles souriantes et familières, tiennent leurs lampes à huile bien droites, alors que les Vierges folles les renversent symboliquement. Le Tentateur est ici figuré en jeune homme élégant, habillé à la mode du temps. Il présente une pomme avec assurance, mais masque mal son dos envahi de crapauds, de lézards et de serpents.

Ce thème, largement diffusé dès le XIIe siècle, n’était jusqu’alors représenté que dans des miniatures ou des sculptures de petite dimension. Très en faveur dans l'Empire Germanique, on le retrouve à la même époque dans les cathédrales de Magdebourg, puis de Fribourg en Brisgau et de Bâle.