Détail Entité

Reconstitution du cabinet d’Histoire naturelle de Jean Hermann

Reconstitué en 1988
Musée Zoologique

L’histoire du musée étant liée à celle de Jean Hermann et à ses collections, il était naturel que celui-ci lui consacre un espace. Les festivités du bicentenaire de la Révolution française furent l’occasion de le réaliser. Jean Hermann ayant été un fervent défenseur des statues de la Cathédrale pendant cette période mouvementée de notre histoire, le lien était tout trouvé.

Le choix fut pris de reconstituer un intérieur bourgeois du 18e siècle, le cabinet de Jean Hermann étant situé dans son appartement personnel. Si le musée détenait encore une partie des collections zoologiques de Jean Hermann, il n’en était rien du mobilier. Quelques meubles trouvés chez un antiquaire complétèrent les armoires du musée.

Composée d’un espace central, d’armoires et de vitrines murales, la reconstitution présente bon nombre de collections ayant appartenu à ce scientifique reconnu. Certaines pièces sont remarquables : plastron de la tortue qui porte son nom, gants en soie marine, squelette de phoque moine, boite originale de son herbier… Des documents écrits de sa main, mais aussi des dessins de son fils complètent cette mise en scène. Vêtu d’une redingote rayée, un mannequin est assis à sa table de travail dans l’espace central. Sa tête, en cire, fut réalisée par le Musée Grévin à Paris d’après le portrait d’Hermann de Christophe Guérin.

Un commentaire sonore dans lequel Hermann raconte quelques épisodes de sa vie agrémente la présentation.