Détail Entité

Cabinet parisien XVIIe

Atelier parisien
vers 1675

Cabinet : ébène, bois de violette, marqueterie de pierres dures, bronze doré, étain, verre, glace et corne teintée

Piétement : Bois sculpté et doré, partiellement polychromé.

 

Musée des Arts Décoratifs

Bien qu’assez éloigné stylistiquement des cabinets encore très italianisants réalisés par Domenico Cucci aux Gobelins à la même époque, le meuble de Strasbourg illustre d’une manière éloquente la synthèse française qui s’est opérée dans l’ébénisterie parisienne des années 1670. Malgré certains de ses détails décoratifs évoquant les productions contemporaines de Cucci, il serait difficile en l’état actuel des connaissances de lui attribuer la paternité de ce cabinet. D’autant plus qu’au moment de sa création, plusieurs ébénistes appartenant aux milieux assurant  l’ameublement des maisons royales  exécutaient ce genre de cabinet enrichis de marqueterie de pierres de rapport.

Les motifs héraldiques ou allégoriques de bronze doré, présents en grand nombre, tendent à penser que ce cabinet a été réalisé pour un éminent personnage jouant un rôle important dans l’armée mais non encore identifié à ce jour.

Lire aussi La restauration du cabinet parisien XVIIème siècle. (Lien vers Musées & Co > Musée des Arts décoratifs > Collections > Restauration > Restauration du cabinet parisien XVIIème siècle)