Détail Entité

Coração Independente Vermelho #1 [Cœur Indépendant Rouge #1]

Joana Vasconcelos
2008

Couverts en plastique translucide, fer peint, chaîne en métal, moteur, bloc d’alimentation, installation sonore.

Chansons interprétées par Amália Rodrigues: Estranha Forma de Vida [Étrange forme de vie] (Alfredo Rodrigo Duarte/Amália Rodrigues), Maldição [Malédiction] (Joaquim Campos da Silva/Armando Vieira Pinto), Gaivota [Mouette] (Alain Oulman/Alexandre O’Neill). Autorisation de IPLAY - Som e Imagem/(P) Valentim de Carvalho.

340 × 210 × 60 cm

Provenance : Pinault Collection
MAMCS

Cinquième salle : Cœur Indépendant

Cet espace n’accueille qu’une seule œuvre qui le remplit largement par sa généreuse ampleur et le son qu’elle diffuse. Un immense cœur d’un rouge scintillant est suspendu au plafond et tourne lentement sur lui-même dans une danse solitaire. Joana Vasconcelos offre sa version du célèbre Cœur de Viana, objet d’orfèvrerie séculaire qui a fait la renommée de la bijouterie portugaise. Le Cœur de Viana relève d’une tradition ancienne du travail du métal par la technique du filigrane que Vasconcelos réinterprète via une fine résille de plastique qui n’est autre qu’un savant entrelacs de couverts en plastique fondu, soudés les uns aux autres. Fourchettes, couteaux et cuillères se voient transformés en un bijou démesuré qui oscille au son des notes mélancoliques de trois pièces de fado interprétées par la grande figure du genre, Amália Rodrigues. C’est l’un des trois morceaux passant en boucle – s’enchaînent Estranha Forma de Vida (Étrange forme de vie), Gaivota (La Mouette) and Maldição (Malédication) – qui donne son titre à cet ex-voto démesuré qui joue pleinement la carte de l’émotion.