Détail Entité

Portrait de Don Bernardo Iriarte

Francisco de Goya y Lucientes (Saragosse, 1746 - Bordeaux, 1828)
1797

Peinture sur toile, 108 x 84 cm

Musée des Beaux-Arts

Bernardo Iriarte était lié d’amitié avec Goya. Il faisait partie de ces "illustrados" ("hommes éclairés") qui entreprirent à la fin du XVIIIe siècle de sortir l’Espagne de sa léthargie intellectuelle et sociale, et de l’ouvrir au "siècle des lumières". Libéraux, ils sympathisèrent avec les idées de la Révolution française. Plusieurs devaient s’engager aux côtés du roi Joseph, le frère de Napoléon, de 1808 à 1813. Iriarte fût de ceux-là et dût s’exiler comme Goya, après la guerre d’Espagne.

Le portrait a été exécuté en 1797, au moment où ces "illustrados" étaient provisoirement arrivés au pouvoir et où Iriarte avait été nommé ministre de l’Agriculture. Que Goya portraiture plusieurs des hommes les plus éminents de ce parti libéral, ainsi que Guillemardet, ambassadeur de la République française est d’ailleurs l’une des indications les plus fiables quant à ses inclinations idéologiques personnelles. (La première personnalité étrangère qu’il ait peinte, en 1798 précisément, était un régicide !).

On doit relever l’extraordinaire qualité picturale du tableau et ce qu’elle annonce de l’impressionnisme par la fragmentation de la touche.