Détail Entité

Studio de Winter

Joël-Peter Witkin (1939, New York (États-Unis))
1994

Photographie sur papier avec virages, grattages, encaustiquage et encadrement doré

100 x 114 x 57 cm

Provenance : Achat, 1995.
MAMCS

Joël-Peter Witkin élabore ses photographies en créant des mises en scènes étranges. Il y convoque êtres difformes, phénomènes de foires pour des scènes allégoriques, mythologiques ou faisant référence à l’Histoire de l’Art. Après les prises de vue, il gratte, lacère les négatifs, puis vire les tirages et les traite à la cire. Il transcende ainsi son motif en icône terrifiante.

La photographie Studio de Winter s’inspire d’un daguerréotype de 1850 dans lequel Charles Winter représente son atelier. En reconstituant librement cet atelier, Jöel-Peter Witkin rend hommage au pionnier strasbourgeois de la photographie tout en soulignant l’aspect mystérieux de ce bric-à-brac. Une femme exhibant une scoliose, absente de l’image de Winter, devient centrale. Dans le jeu de miroirs entre ces deux photographies, cette apparition devient disparition, la présence devient absence. Les deux images s’entrechoquent et se font écho comme la sonorité si proche des patronymes des deux photographes.