Détail Entité

Sans légende

Annette Messager (Berk-sur-Mer, 1943)
2011-2012

Œuvre en 3 dimensions

Installation composée d'éléments divers enveloppés d'aluminium noir, trois toiles de spi peintes, trois moteurs et éclairage computérisés.

Provenance : Achat réalisé avec le soutien du Fonds régional d’acquisition pour les musées, État/Conseil Régional d’Alsace en 2012.
MAMCS

Artiste majeure de la scène contemporaine (Lion d’Or de la Biennale de Venise en 2005), Annette Messager développe depuis les années 1970 une pratique qui mêle collages, photographies, dessins, sculptures et installations.

Mélange subtil de noirceur et d’ironie, Sans légende réunit, dans une salle plongée dans la pénombre, des centaines d’objets issus du quotidien (chaussures d’enfants, lunettes, chaise de poupée…), éléments créés de toutes pièces ou empruntés à l’Histoire de l’art (notamment à Giacometti) dans un désordre qui n’est qu’apparent. Bientôt, une véritable chorégraphie se déroule sous nos yeux : les ombres dansent sur les murs de la salle, des « mondes » s’allument et se gonflent à intervalles réguliers tandis qu’au mur, l’image d’une immense horloge projetée égraine le temps. Allusion à Pompéi ou à un cataclysme nucléaire, cette « Nécropolis » (Catherine Grenier) interroge et fascine. La gravité de ce spectacle et les terreurs qu’elle suggère sont malgré tout mises à distance, comme exorcisées par l’humour dont l’artiste anime ces gros jouets échoués du monde de l’enfance.

 

Prêt de l’œuvre

Pour l’exposition « Alberto Giacometti », au LaM – Lille Métropole Musée d’Art moderne, d’art contemporain et d’art brut, en collaboration avec la Fondation Giacometti

Du 13 mars 2019 au 11 juin 2019

« À travers plus de cent cinquante œuvres, parmi lesquelles des sculptures, des peintures et des dessins les plus importants de son œuvre, le parcours fera la part belle aux confrontations essentielles et parfois méconnues qui ont émaillé la carrière de l’artiste : l’Antiquité égyptienne, source d’inspiration et de ressourcement pendant toute la carrière de Giacometti ; ou encore la relations amicale et intellectuelle avec l’écrivain Jacques Dupin, premier biographe de l’artiste. Des contrepoints seront établis dans les salles de présentation permanente, notamment autour d’une œuvre-hommage d’Annette Messager à Giacometti ou de photographies de son atelier. »