Détail Entité

Chapeau de conscrit

Début 20e siècle

Chapeau de tambour-major

Feutre, plumes, fruits et fleurs artificiels

Musée Alsacien

À partir du 19e siècle, le recrutement des soldats se fait par tirage au sort, et le résultat décide du devenir des jeunes gens, âgés alors de 20 ans, pour plusieurs années de service militaire. Celui-ci a lieu lors d’une cérémonie publique, qui constitue un rituel profane spécifiquement masculin.

L’année précédente, ces jeunes gens forment la classe des conscrits, chargée d’organiser les fêtes du village. Parmi leurs signes distinctifs, on retrouve fréquemment le chapeau garni de plumes et de rubans de couleur. Dans certaines communes, un pantalon blanc et tablier blanc brodé complètent la tenue. Lors des parades, les conscrits défilent avec à leur tête, le tambour-major qui donne le rythme avec sa lourde canne. Il porte un chapeau plus haut et plus fourni que ceux de ses collègues.