Détail Entité

Répartition aléatoire de 40 000 carrés, 50% noir, 50% brun

François Morellet (Cholet, 1926)
1961

Huile sur isorel

80 x 80 x 3,7 cm

Provenance : Achat en 1967
MAMCS

François Morellet parvient à l’abstraction en 1950, à travers une peinture très dépouillée à la facture volontairement neutre, anonyme et privée de toute sensualité. Son humour va cependant subvertir cette œuvre a priori froide.

Protagoniste de l’art cinétique avec le Groupe de recherche d’Art visuel (1961-1968), il cherche à créer un art expérimental qui s’appuie sur les connaissances scientifiques de la perception visuelle. Mais ses peintures sont avant tout exécutées d’après un principe établi au préalable et qui peut aller, à partir de 1958, jusqu’à faire intervenir le hasard. C'est le cas dans ce tableau où les deux couleurs sont réparties, carré par carré (d’abord au crayon, ensuite à la peinture), d’après une suite de chiffres prélevée dans un annuaire téléphonique, en respectant le principe de base : pair = une couleur, impair = l’autre couleur.

Ressources complémentaires

Pour en savoir plus sur l’artiste et son œuvre, visitez le blog dédié à François Morellet.