Détail Entité

Streichholzhändler

Otto Dix
1921

Streichholzhändler (Marchand d’allumettes)
Pointe sèche
33 x 38,6 cm

Provenance : Don de Mme Hans Haug en 1969
MAMCS

Revenu à Dresde après la guerre, Otto Dix développe un style qui caractérisera rétrospectivement l’essentiel de sa production. Influencé par les collages dadaïstes et les caricatures de Grosz, il déploie une critique sociale acerbe qui veut renvoyer au nationalisme de la République de Weimar l’image cinglante de sa réalité précaire. Les Invalides de guerre (présentée par les nazis à l’exposition d’art dégénéré de 1937, puis détruite par eux cinq ans après) et Le Vendeur d’allumettes, qui a servi de modèle à la gravure de Strasbourg, illustrent cette radicalité nouvelle qui coïncide avec l’adhésion de l’artiste au cercle révolutionnaire du Novembergruppe. En 1921, son ami Conrad Felixmüller l’initie aux techniques de la gravure et de la lithographie qui lui ouvrira de nouveaux champs d’expérimentation.

La pointe sèche Streichholzhändler est l’une des premières œuvres de l’artiste dans cette technique. Reprenant la toile de l’année précédente, elle présente un mutilé s’employant à vendre des allumettes à des passants fuyants. L’humour grinçant de cette œuvre révèle, à travers le sort réservé aux vétérans, la précarité de la société allemande de l’entre-deux-guerres.