Détail Entité

Sederzwähl

1745

Broderie de laine sur lin

Provenance : Provient de Wintzenheim-Kochersberg (Bas-Rhin)
Musée Alsacien

Dans le rituel juif, l’ablution des mains est un acte essentiel de purification. Devant l’essuie-mains, accroché en général près de la fontaine, est suspendu un tissu brodé comme celui-ci. On retrouve ce type d’objets, couramment appelés "essuie-mains d’apparat", dans l’ensemble des familles paysannes en Alsace alors, peu importe leur religion.

Le décor fait ici référence à la Pâque juive, Pessa’h, ce qui est un motif courant. Cette fête se célèbre la veille, au cours d’un repas familial, le Seder. On voit ici le personnage central, qui porte un justaucorps couvrant une chemise et une culotte descendant jusqu’aux genoux, tenue caractéristique du 18e siècle. Coiffé d’une barrette en feutre noir, il tient en main une matsa, pain azyme qui est consommé à Pessa’h. Devant lui se tient l’agneau pascal.