Détail Entité

Souhait de baptême de Mulhausen

1806

Papier découpé, peint

Musée Alsacien

En Alsace, il est courant de conserver une image en souvenir d’un moment important de la vie. Les plus anciens de ces documents sont les lettres de baptême (Goettelbriefe), offertes par la marraine ou le parrain à l’enfant qui vient d’entrer dans la vie. Majoritairement issus des milieux protestants, ces textes souhaitent à l’enfant une vie très chrétienne et font souvent allusion au rachat des péchés par l'eau du baptême. L’austérité du texte est souvent compensée par la gaieté des couleurs et des motifs décorant le document, reflet d’un art populaire florissant.

Certains de ces souhaits sont l’œuvre d’artisans spécialisés, capable d’une grande maîtrise technique et artistique. C’est le cas de ce souhait, réalisé au canivet, technique qui consiste à découper au canif des motifs agencés avec habilité, puis rehaussés de couleurs.