Détail Entité

Coiffe-soleil, Sùnnekàp

19e siècle

Tulle brodé, tissu lamé, cannetille, paillons dorés et verroterie.

Provenance : Provient de Meistratzheim (Bas-Rhin)
Musée Alsacien

La coiffe du village de Meistratzheim marque l’œil par l’impressionnant plissage de tulle ou de dentelle brodé fixé sur le bonnet. Au départ simple bordure dentelée, le "soleil" s’épanouit de façon spectaculaire grâce à la mécanisation de la production textile, dont les avancées techniques sont mises au service de la coquetterie.

Le bonnet est réalisé en tissu lamé or, brodé de cannetille, de paillons dorés et de verroterie. Ce décor abondant s’explique par la richesse de la région de Meistratzheim-Obernai-Krautergersheim productrice de vins de qualité et de choucroute.

Sans être identique, elle présente des similitudes avec la coiffe-soleil de Boulogne-sur-Mer : peut-être la coiffe alsacienne a-t-elle été baptisée ainsi tardivement en référence à son homologue nordiste.