Détail Entité

Fauteuil

François-Rupert Carabin (Saverne, 1862 – Strasbourg, 1932)
1893

Bois de noyer et fer forgé

122 x 66 x 72 cm

Provenance : Legs de M. Duvignan de Lanneau en 1936
MAMCS

Artiste atypique du renouveau des arts décoratifs à la fin du XIXe siècle, Carabin est l’auteur d’éléments de mobilier d’une étonnante originalité où l’usage disparaît derrière une ornementation véritablement sculpturale.

Appartenant à la période la plus féconde de sa production, ce fauteuil ne conserve des structures traditionnelles d’un siège que les indispensables éléments fonctionnels, assise et dossier, dont le traitement sobre contraste avec le modelé puissant des figures féminines soutenant le fauteuil, accompagnées de deux chats servant d’accoudoirs. Le motif d’inspiration quasi unique de l’artiste est celui de la femme nue qui transfigure par son réalisme et son omniprésence monumentale le meuble en composition statuaire et confère son caractère onirique, sensuel et trouble au mobilier de Carabin. Atlantes, courtisanes, sphinges, les femmes de Carabin se font l’écho de la place donnée par le symbolisme au rapport charnel mais aussi de la misogynie virulente qui règne alors jusque dans l’art.