Détail Entité

Méduse et radiolaire des Blaschka

Léopold et Rudolf Blaschka
1850

Podocoryne carnea et Acantosphaera actinota
Verre

Musée Zoologique

Ces petites merveilles en verre sont l’œuvre de Léopold Blashka (1822-1895) et de son fils Rudolf (1857-1939), verriers originaires de Bohème. Elles font partie des cinquante-huit modèles ou séries de modèles acquis en 1890 par Alexander Goette, Directeur du Musée. Cette collection comporte un certain nombre d’invertébrés à taille réelle ou agrandis, mais aussi des modèles d’anatomie ou représentant des stades de développement embryonnaire.

Au début, Léopold Blaschka réalisait des articles de fantaisie en métal et en verre, mais ce passionné de nature crée en 1857 ses premières fleurs en verre. Puis installé avec sa famille à Dresde, il expose ses fleurs, des anémones de mer et des coraux au Musée d’Histoire naturelle. Ces créations suscitent un vif intérêt auprès des musées. En effet, ces derniers cherchent une alternative pour l’exposition des invertébrés marins. Dans l’alcool, ceux-ci perdent leurs couleurs, leurs formes et l’apparence de la vie. Le verre utilisé par Léopold restitue parfaitement la translucidité et la transparence de ces organismes. C’est le début d’une aventure, d’un commerce et d’une passion partagée dès 1876 avec son fils.

Le musée de Strasbourg possède les derniers modèles d’animaux fabriqués par les Blaschka, Rudolf se consacrant par la suite uniquement à la réalisation de modèles de fleurs et de fruits pour l’université de Harvard aux États-Unis. Les secrets de leur fabrication s’éteignirent avec lui en 1939.