Détail Entité

Ormeau ou abalone géant

Nom scientifique : Haliotis gigantea.

Musée Zoologique

Ce spécimen d’ormeau dans lequel ont été découpés deux boutons a été acquis par Émile Topsent entre 1919 et 1925.

En effet, dès son arrivée au musée en 1919, Topsent s’était attelé à la réalisation d’une salle sur les productions d’origine animale (cuirs, poils, ivoire, nacre, corail…) et leur utilisation dans la fabrication d’objets de la vie courante ou plus luxueux. Il avait prévu de consacrer une vitrine à ces matières nobles que sont la nacre et le corail.

Dès le 17e siècle, les tabletiers de la région de Méru dans l’Oise utilisent nacre, os, ivoire bois pour fabriquer des objets luxueux (éventails, carnets de bal, dominos, boutons). Après un essor considérable au 19e siècle, la tabletterie s’industrialise. En 1910, plus de 10 000 personnes seront employées à la fabrication de boutons en nacre pour la haute couture et le prêt-à-porter.