Détail Entité

Tortue imbriquée ou tortue à écailles

Nom scientifique : Eretmochelys imbricata.
Provenance : Don de l’Agence économique de l’Indochine en 1924.
Musée Zoologique

Le 15 décembre 1924, Émile Topsent, Directeur du musée, réceptionne un colis contenant entre autres cette tortue imbriquée.

Le 28 novembre de la même année Émile Topsent avait adressé un courrier au Directeur de l’Agence économique de l’Indochine. Il cherchait à obtenir quelques pièces de ce pays et entre autres une tortue, des cornes de buffle et de la gomme-laque.

En effet, dès son arrivée au musée en 1919, Topsent s’était attelé à la réalisation d’une salle sur les productions d’origine animale (cuirs, poils, ivoire, nacre, corail…) et leur utilisation dans la fabrication d’objets de la vie courante ou plus luxueux. Il avait prévu de consacrer une vitrine à ces matières nobles que sont l’ivoire et l’écaille. Caractéristiques de la marqueterie d’André-Charles Boulle (1642-1732), les écailles des tortues marines étaient encore très utilisées pour la fabrication de peignes, de montures d’éventail ou de lunettes.