Détail Entité

Paradisier de Carola

Nom scientifique : Parotia carolae .

Provenance : Collecté par Graf Solms en Nouvelle Guinée et acquit par le musée en 1897.
Musée Zoologique

Natif de Hesse, Hermann Graf zu Solms-Laubach (1842-1915) étudie à Berlin, Genève et Halle. En 1872, ce botaniste allemand est nommé Professeur extraordinaire à Strasbourg et y devient directeur du Jardin Botanique en 1888.

Peu de temps avant, en 1883-1884, il participe à une importante expédition à Java relatée dans sa biographie, mais aucune mention n’est faite d’un passage en Nouvelle-Guinée. De quelle façon a-t-il pu se alors se procurer un oiseau aussi endémique à la Nouvelle-Guinée que sont les paradisiers ?

Le paradisier de Carola est ainsi nommé en l'honneur de la reine Caroline de Suède, femme du roi Albert de Saxe. Le mâle de ce bel oiseau forestier de Nouvelle-Guinée exécute un ballet sophistiqué pour séduire la femelle, c’est le rituel de séduction le plus complexe de tous les paradisiers.