Détail Entité

Tympan de l’église des dominicains

Strasbourg, début du XIVème siècle

Grès
150 x 250 x 20 cm
Inv. 22.2013.1.1

Musée de l'Œuvre Notre-Dame

Ce fragment lapidaire est l’un des très rares vestiges de l’église des dominicains de Strasbourg, l’une des plus importantes de l’ordre dominicain dans le sud-ouest germanique. Construite à partir de 1254, l’église est agrandie après 1307 : le tympan appartient à cette seconde phase des travaux. Il ornait le portail sud de la nef jusqu’en 1870, date à laquelle l’église est entièrement démolie par les bombardements de Strasbourg. Elle abritait alors la bibliothèque municipale et le musée historique de la ville, dont les collections remarquables ont également disparu. L’actuelle église du Temple-Neuf a été construite à son emplacement.

La localisation du tympan est connue grâce à une photographie ancienne. Seule sa partie inférieure a été conservée, mais elle frappe par sa monumentalité. Il s’agit d’une forme de tympan rectangulaire dont il n’existe que très peu d’exemples. Son décor à réseau alterne des cercles et des carrés, finement sculptés de motifs de quatrefeuilles.

Voir aussi : La Crucifixion et le Baiser de Judas dans la collection des vitraux.