Détail Entité

Christ des Rameaux

Kempten (Souabe), vers 1480

Tilleul et saule
169 x 134 x 57 cm
Inv. MOND 157

Musée de l'Œuvre Notre-Dame

La représentation du Christ assis sur un âne trouve son origine dans le récit par les Évangélistes de l’entrée triomphale du Christ à Jérusalem. Les plus anciennes sculptures de ce type conservées remontent à la fin du XIIe siècle. La célébration du dimanche des Rameaux, qui précède Pâques dans le calendrier liturgique chrétien, donne lieu à cette époque à une procession extrêmement populaire, notamment dans les pays germaniques. Lors de celle-ci, la sculpture du Christ, bénissant sur son âne et monté sur des roues, est tirée jusqu’à l’église, accompagnée par la foule des fidèles en liesse.

Ce Christ des Rameaux appartenait à l’église Saint-André de Nesselwang, ville souabe (Bavière). Elle témoigne de l’influence du sculpteur souabe Hans Multscher, ( Palmesel de l’Ulmer Museum, Atelier d’Hans Multscher comme le Christ des Rameaux d’Ottenstall, également daté de 1480 environ et conservé au Bayerisches Nationalmuseum de Munich. Le modelé délicat comme la polychromie, restaurée entre 2012 et 2013, soulignent l’expression subtile du Christ, acclamé par la foule mais pressentant le supplice à venir.

Retrouvez Le Christ des rameaux parmi les œuvres restaurées du musée.