Détail Entité

Vue d’Utrecht

Aelbert Cuyp (Dordrecht, 1620 - Dordrecht, 1691)
Vers 1641

Huile sur bois, 48 x 73 cm

Musée des Beaux-Arts

Élève et collaborateur de son père, Albert Cuyp fut surtout un peintre de paysages. Dominées par une monochromie de tons bruns ou verts, ses premières peintures se rattachent au style de Jan van Goyen. Rapidement, il subit l'influence des peintres italianisants d'Utrecht. Ses compositions sont alors baignées d'une chaude lumière et comme enveloppées d'une atmosphère diaphane. Les meilleures œuvres de Cuyp restent ses paysages où le traitement un peu malhabile des figures disparaît sous le halo de la lumière toute méridionale dont il les nimbe, comme en témoigne aussi Le Paysage avec ruine, autre œuvre de l'artiste conservée au Musée des Beaux-Arts.

Ce paysage fluvial est saisi au tournant d'une large rivière bordée de maisons. Quelques éléments topographiques - clochers et moulins, évoquent la ville d'Utrecht vue depuis Le Vecht. Sans animer pour autant le paysage, de rares figures s'adonnent paisiblement à la pêche ou à la promenade. Le regard est attiré par la zone la plus lumineuse du tableau : celle qui suit sans transition la bande horizontale très sombre du premier plan. La présence de cavaliers sur le chemin de halage, les barques vues à contre-jour où se confondant presque avec l'eau sont presque imperceptibles. La palette de Cuyp est réduite à des teintes brunes et ocres, mêlées de gris subtils. Les zones frappées par la lumière sont rendues par des touches plus épaisses et moins précises qui restituent bien la vibration de l'air. En reliant la berge de gauche à celle de droite, Cuyp ferme l'horizon, emprisonnant.