Détail Entité

Scarabée-cœur

Nouvel Empire (règne de Ramsès II)

Inv. : 11.987.0.111
Dim. : H. : 50 mm, larg. : 33 mm ép. : 20 mm
Pâte de verre bleu outremer avec incrustations vert pâle.

Provenance : Legs de Gustave Schlumberger
Musée Archéologique

La personnalité du propriétaire de ce scarabée fait de cet objet unique une pièce exceptionnelle. Le vice-roi de Kouch, Setaou, était un des plus grands personnages de l’état dans les années 38 à 44 de Ramsès II. Représentant du pharaon en Nubie, il nous a laissé plus de soixante inscriptions, stèles, constructions, objets divers. C’est à lui qu’il faut attribuer la construction du temple d’Ouadi Seboua, dont le parvis a même livré sa maison et son bureau de service. Sur une stèle du même site, Sétaou relate sa carrière. Contrairement à la majorité de ses collègues, souvent d’origine militaire, Sétaou sortait d’un milieu d’administrateurs et est un des personnages les mieux connus de l’antiquité égyptienne. Setaou a été enterré à Thèbes, dans la nécropole de Drah Abou el-Nagga, dans la tombe portant actuellement le numéro 289.

À l'avers, l’objet est très finement travaillé et le scarabée finement détaillé. Les élytres, délimitées par des incrustations de faïence verte, sont décorées par deux figures : à gauche, un grand oiseau-benou tourné vers la droite, au cou replié en arrière, avec ses deux aigrettes caractéristiques et le petit encensoir à ses pieds; à droite, faisant face à l’oiseau-benou, une image d’Osiris accroupi, coiffé de la couronne atef et portant deux sceptres.

Au revers, le plat de l’objet est gravé de cinq lignes de texte incrustées d’une faïence jaune, dont voici la traduction :

“1. l’Osiris, le fils royal du [pays de Kouch
2. le scribe royal] Setaou.
3. Il dit : O cœur-ib de ma mère (2 fois) ...cœur-haty
4. de mes transformations ne t'élève pas
5. contre moi comme témoin devant le gardien de la balance".

Les arrachements de la face inférieure sont les seuls vestiges du cerclage d’or originel. L’objet est très luxueux, comme il se doit pour un des plus grands personnages de l’État.