Détail Entité

Apis, le dieu-taureau

Basse Époque (715-330 avant J.-C.)

Inv. : 11.987.0.96
Dim. : H. : 78 mm, L. : 72 mm
Bronze

Provenance : Legs de Gustave Schlumberger
Musée Archéologique

Le culte des taureaux est attesté pendant toute l'histoire égyptienne, mais c'est celui d'Apis, manifestation du dieu Ptah de Memphis, qui sera le plus important. Il sera aussi associé à Ré et à Osiris. Il est garant de la force de vie et de la fécondité. Une grande quantité de taureaux sacrés ont été retrouvés dans le sérapeum de Saqqara.

Le taureau Apis porte un collier autour du cou et, sur le dos, un tapis à franges décoré d'un damier. Selon la légende, ce tapis a servi à transporter dans les cieux le corps d'Osiris mort. Un scarabée ailé se trouve au niveau des épaules, ainsi qu'une paire d'ailes sur la croupe. Apis est coiffé du disque solaire entre les cornes, un uraeus dressé se trouve sur le devant du disque. Il présente aussi la marque triangulaire sur le front, qui l'a fait reconnaître et choisir comme digne représentant du dieu parmi les troupeaux.