Détail Entité

Thouéris, la déesse hippopotame

Basse Époque (715 - 330 avant J.-C.)
Inv. : 11.987.0.29
Dim. : H. : 90 mm, larg. : 30 mm

Faïence vert clair

Provenance : Legs de Gustave Schlumberger
Musée Archéologique

Si l'hippopotame mâle est voué à Seth, l'hippopotame femelle est la représentation habituelle de la déesse Thouéris, qui assiste traditionnellement la mère lors de la naissance et protège son enfant. En Thouéris, se trouvent réunis les trois animaux les plus dangereux de l'Égypte ancienne, l'hippopotame avec son corps massif, le crocodile sous forme de dépouille sur le dos et ses pattes antérieures et postérieures sont celles d'un lion. Sous cet aspect, elle deviendra la protectrice des femmes enceintes et des enfants.

La déesse Thouéris se tient ici debout, les pattes antérieures légèrement repliées sur un ventre proéminent. De par sa fonction de protectrice des femmes enceintes et des enfants, elle est représentée en gestation. Ses mamelles sont pendantes, à demi recouvertes par les deux pans de la perruque tripartite, entre lesquels se remarque un collier de six rangs. La perruque se prolonge vers l'arrière par une queue de crocodile striée en chevrons. La gueule s'entrouvre sur des dents menaçantes et de très petites oreilles sont dirigées vers l'arrière. Son aspect féroce doit repousser les esprits malveillants.