Détail Entité

Tête d’Osiris

Basse Époque (715 - 330 avant J.-C.)

Inv. : 11.987.0.108
Dim. : H. : 263 mm, L. : 103 mm
Pierre noire (basalte ?)

Provenance : Legs de Gustave Schlumberger
Musée Archéologique

Après avoir assimilé les fonctions de divers dieux locaux, Osiris devient le dieu suprême de l'au-delà, garant de la résurrection des hommes. Sa vie, très proche de celle des humains, en a fait un dieu très populaire en Égypte, où son culte se répand rapidement dans tout le pays. La légende osirienne, rapportée à une époque tardive par les auteurs grecs, le décrit comme une sorte de forme nocturne du dieu solaire Ré, auquel il est en partie assimilé, Ré devenant Osiris la nuit pour naviguer dans le monde souterrain, avant de renaître le lendemain à l'aube sous la forme du disque solaire.

Cette tête d’Osiris coiffé de la couronne-atef, composée de la couronne de Haute-Égypte et des cornes droites de mouflon surmontées d’une plume. Le travail du visage, le rendu des détails de la couronne sont remarquables. Cependant, le dieu ne porte ni l’uraeus (ou cobra dressé) au front, ni la barbe divine. Le traitement du visage, typique de l'époque saïte, est de grande qualité.