Détail Entité

Un crâne curieusement déformé

Époque mérovingienne
Inv. : D. 11. 985. 1.1
Dim : H. : 200 mm
Os
Provenance : Dachstein, lœssière Vonesch (fouilles et don G.F. Heintz)
Musée Archéologique
Le mobilier de cette tombe se compose d'un poignard et d'un couteau en fer, d'un briquet en fer et bronze, d'un petit passe-courroie en bronze et de deux silex triangulaires. La particularité de cette sépulture d'adulte (âgé d'une trentaine d'années) réside toutefois dans la déformation artificielle du crâne, dont la calotte est fortement allongée vers l'arrière. Une déformation semblable avait déjà été notée pour le squelette de la tombe II toute proche fouillée par A. Stieber une quinzaine d'années auparavant. Ce type de déformation artificielle est une pratique qui existe chez de nombreuses populations partout dans le monde. À l'époque mérovingienne, on peut supposer que cette forme allongée ainsi donnée au crâne dès l'enfance (par la pose de planchettes ou de bandelettes) conférait un statut particulier à la personne qui faisait l'objet de cette pratique au sein du groupe social.