Détail Entité

Casque d'apparat

Époque mérovingienne (fin du 6e siècle - début 7e siècle après J.-C.)

Inv. : 4 898
Dim. : H. : 340 mm, D. : 240 mm
Fer, argent

Provenance : Baldenheim, lieu-dit Langstrasse
Musée Archéologique

La fouille d'une tombe en juillet 1902 dans un champ à Baldenheim inaugure une longue série de découvertes. Sa célébrité se trouve renforcée, de plus, par l'étude publiée en 1907 par R. Henning, qui fait de Baldenheim le site éponyme de ce type de casque, dont une trentaine d'exemplaires sont recensés à l'heure actuelle.

La coiffe en fer argenté, de forme conique, se compose de six plaques ovales allongées, reliées entre elles par des bandes en bronze rivetées, s'élargissant en T et se rejoignant dans la partie inférieure. Un bandeau circulaire décoré de médaillons ronds et carrés borde la base de la coiffe. Les motifs décoratifs se composent de frises végétales et de thèmes issus du monde oriental (génie aux animaux, figure de cavalier...). Une pointe bouletée orne le sommet de la coiffe. Les protège-joues latéraux sont bien conservés, décorés d'un fin motif guilloché.

Ce type de casque d'apparat a été créé dans des ateliers situés dans le domaine méditerranéen ou byzantin. Il se trouve ainsi placé à la croisée de traditions issues de l'Antiquité romaine tardive et du monde oriental. Ces casques constituent des pièces de grand prestige et sont fréquemment associés à un riche mobilier funéraire (ainsi à Krefeld-Gellep, Planig, Gammertingen...). En France, seuls deux autres exemplaires de ce type de casque sont recensés, à Vézéronce dans l'Isère et à Châlon-sur-Saône.