Détail Entité

Sous la protection de l’aigle de Jupiter

Époque romaine (3e siècle après J.-C.)
Inv. : 30 652
Dim : D. : 67 mm
Bronze
Provenance : Strasbourg-Koenigshoffen.
Musée Archéologique

Un aigle posé sur une branche ou une enseigne de légion (?) orne le centre du médaillon. Un large bandeau circulaire ajouré portant une inscription l'entoure : (O)PTIME MAXIME CON. La suite de l'inscription se déroulait sur une pièce complémentaire de forme rectangulaire ; l'inscription doit se lire ainsi :

JOVI OPTIME MAXIME CONSERVA NUMERUM OMNIUM MILITANTIUM
"À Jupiter très bon, très grand, conserve l'effectif de tous les combattants. "

Le disque ajouré de Strasbourg demeure l'un des seuls disques de ce type découverts à ce jour en France. D'autres pièces identiques ont été recensées dans des zones militaires du monde antique en Angleterre, en Allemagne et en Afrique du Nord.

Longtemps interprété comme un insigne de drapeau, ce disque vraisemblablement fixé sur une languette de cuir est associé en fait à un insigne porté sur le baudrier des épées. La répartition des découvertes confirme, s'il en était besoin, l'appartenance de ces pièces à l'équipement des légionnaires romains.