Détail Entité

Un fleuve divinisé : le Rhin

Époque romaine (2e siècle après J.-C.)

Inv. : 69. 12. 2
Dim : H. : 0,91 m, L. : 0,60 m
Grès

Provenance : Strasbourg, rue du puits (Fouilles J.-J. Hatt).
Musée Archéologique

RHENO PATRI/ OPPIUS/ SEVERUS/ LEG. AUG. "Au Père Rhin, Oppius Severus, légat d'Auguste".

Cette dédicace d'une grande simplicité constitue le seul témoignage épigraphique d'un culte rendu au fleuve Rhin. C'est aussi l'un des plus anciens pour une figure emblématique de la mythologie germanique, le Vater Rhein, symbole de toute une région dont la richesse est intimement liée à la vie du fleuve.

C'est au légat, commandant en chef de la légion, que l'on doit cette offrande à la divinité fluviale, dans un sanctuaire du quartier des bateliers. L'autel a, en effet, été découvert en 1968 dans le remblai d'un puits romain non loin de l'Ill. L'importance vitale du contrôle de la batellerie fluviale pour l'armée est ainsi clairement mise en lumière. La mention du légat Oppius Severus, qui appartient à une famille italienne influente, les Oppii d'Auximum, dans le Picenum, constitue également un élément de datation historique de premier ordre. On sait en effet que ce personnage a exercé cette fonction entre 130 et 138 après J.-C. à Argentorate, et l'autel a donc été réalisé de toute évidence dans cette fourchette chronologique. De façon très classique, les faces latérales portent cruche à libations et patère à gauche, ainsi qu'une hache double et un étui contenant trois couteaux sacrificiels à droite.