Détail Entité

Balsamaire en forme de buste de Nubien

Époque romaine (fin du 1er – début du 2e siècle après J.-C.)
Inv. : 4381
Dim : H. : 106 mm, (buste), larg. : 85 mm
Bronze
Provenance : Strasbourg, rue de la Haute-Montée.
Musée Archéologique

Ce balsamaire est destiné à contenir des onguents parfumés. En forme de buste de Nubien, il présente un grand souci de réalisme : nez épaté, lèvres fortes, yeux allongés, fortes arcades sourcilières. La chevelure s'ordonne en multiples mèches torsadées, formant une sorte de "casque" constitué de quatre rangées étagées. Une barbiche à deux pointes et une paire de moustaches tombantes soulignent la bouche. Des traces d'émail bleu foncé et blanc sont encore incrustées dans les pupilles et les yeux.

Le buste est creux, muni d'une ouverture au sommet de la tête, dont seule subsiste la charnière, alors que le couvercle a disparu. Une anse, fixée à deux solides anneaux soudés sur les côtés de la tête, permet de tenir le récipient. La pièce strasbourgeoise s'insère dans une série de balsamaires de même type bien répertoriée, qui trouve son origine en Europe centrale et dans les régions du Rhin, du Danube, de la mer Noire. L’usage de ces objets est lié à la pratique des bains et des palestres et le type du Nubien rappelle la popularité dont jouissaient à Rome les esclaves éthiopiens dans les thermes.