Détail Entité

Corderie

Musée Alsacien

En 1972, le Musée Alsacien reçoit un lot d’objets provenant de la corderie Georges Dommel de Sarre-Union. Il s’agit essentiellement de machines du début du 19e siècle et aussi d’un échantillonnage de ficelles, de cordes et de câbles plats pour mines, spécialité de la corderie de Sarre-Union.

La corderie ouvre en 1820 et connait une forte croissance dans les années 1860 avec le développement de l’exploitation minière du charbon. Elle se spécialise alors dans la fabrication de câbles à plats pour les puits de mine et des câbles pour le halage des péniches sur le Canal des Houillères. Pour faire face à des contraintes techniques importantes (très forte traction), on utilise alors des fibres exotiques comme le manille ou le sisal. Ceux-ci sont soumis à la concurrence des fils d’acier après la guerre et voient leur production s’arrêter en 1950 et l’entreprise fermée en 1962.