Détail Entité

Œuf à repriser

19e siècle

Bois tourné et marqueté

Musée Alsacien

Ce bel objet est un œuf de mercerie, utilisé dans le raccommodage des chaussettes ou des manches. Il fait partie des cadeaux traditionnels de la jeune mariée, dont l’une des tâches domestiques principales est de prendre soin du linge de maison et des vêtements, à une période où l’on ne pouvait en général pas se permettre d’en changer au gré de la mode ou des premiers signes d’usure. Il fallait donc faire durer les habits, et pour cela d’y coudre des reprises pour combler les trous.

L’œuf, un peu plus grand qu’un œuf de poule, permet de bien repérer l’endroit à raccommoder et de tendre correctement le tissu. Associés à lui, on utilise des aiguilles longues et des fils robustes, laine ou fil de coton par exemple. On peut toujours en acheter dans le commerce aujourd’hui.