Détail Entité

Grattoir à allumettes

Briqueterie Hanser
fin du 19e siècle

Céramique

Provenance : Provient d’Altkirch (Haut-Rhin)
Musée Alsacien

Cet instrument en céramique, d’une dizaine de centimètres de long, a été fabriqué à la fin du 19e siècle par la Briqueterie Hanser, à Altkirch dans le Haut-Rhin, qui produisait aussi des poêles. Il s’agit d’un grattoir, que l’on peut aussi désigner sous le terme de "frottoir". Il servait à allumer les premières allumettes chimiques, inventées en 1831. Elles étaient vendues par botte par les colporteurs passant de village en village.

La partie supérieure du grattoir est recouverte d'une résille de croisillons, tracée avec un stylet pointu avant la cuisson. Cette surface rugueuse permettrait d'y frotter les allumettes. Au-dessus, la partie creuse servait de cendrier pour les allumettes brûlées. En frottant la tête de l’allumette contre le grattoir, le combustible qui la recouvre s’enflamme sous l’effet de la chaleur dégagée par le frottement. Pour atteindre une température suffisante, il est parfois nécessaire de renouveler l’opération à plusieurs reprises. L’utilisation d’un grattoir spécifique n’est alors pas obligatoire.

À l’inverse, aujourd'hui les allumettes sont dites de "sûreté", c’est-à-dire qu’elles ne s’enflamment qu’au contact d’un mélange particulier de poudre de verre et de phosphore rouge.