Détail Entité

Le Kelsh

Lin tissé et teint

Musée Alsacien

Synonyme à présent de tissu à carreaux traditionnel d’Alsace, le nom Kelsch signifie "originaire de la ville de Köln" (Cologne en Allemagne) dans le dialecte de cette ville. En effet, cette cité a pratiqué jusqu’au 17e siècle la culture du pastel, une plante dont on tire une teinture bleue utilisée pour colorer les fils. Le pastel a été ensuite remplacé dans ce rôle par l’indigo puis le bleu de Prusse, produit notamment par la ville alsacienne de Bouxwiller.

Il existe en Alsace deux types de Kelsch : le Kelsch tissé, où les fils utilisés sont préalablement teints, et le Kelsch imprimé ou "kelsch des pauvres gens" (Bettelkelsch ou Armelittekelsch), sur lequel le motif est imprimé après tissage selon différentes techniques (plaque d’impression, rouleau, réserve, pochoir).