Détail Entité

Histoires naturelles

Du 21 janvier au 31 décembre 2022

Description

« Il ne s’agit pas de parler de la nature ni de parler pour elle, mais de parler comme elle et par là, d’agir comme elle afin de la transformer et de se transformer avec elle, en elle », écrivait Jean Arp en 1966 dans Jours effeuillés.

Ces mots interpellent à l’heure où nous avons, plus que jamais, besoin de recréer le lien avec une nature à laquelle nous appartenons mais dont, généralement, nous nous distinguons. La création artistique peut-elle nous aider à imaginer et à créer une relation plus harmonieuse aux autres vivants et à notre environnement ? Dans cette nouvelle section du parcours « Joyeuses frictions », les œuvres de Max Ernst, Giuseppe Penone, Mark Dion, Maria Thereza Alves ou encore Capucine Vandebrouck nous mettent au défi de dépasser les classifications rationnelles pour appréhender ce monde par le biais de nos sensations et de notre imagination. Elles nous amènent à redessiner les contours de la « nature » et de la « culture » et nous rappellent, enfin, qu’étudier notre environnement, le connaître, l’admirer et l’aimer est la première façon de mieux l’habiter.