Entête de page

Les religions et croyances : diversité, cohabitation et piété populaire

L’Alsace, terre de diversité religieuse et de concordat

Les cultes catholique, protestants et juif cohabitent en Alsace depuis plusieurs siècles. Cette cohabitation a amené de nombreux heurts entre communautés, mais aussi des solutions pratiques pour vivre ensemble (simultaneum ou partage des lieux de culte,…). La pluralité des confessions est marquée par le statut particulier de la région, où le droit concordataire est toujours en vigueur.

Cet élément du droit local alsacien et mosellan reconnaît et organise les cultes catholique, luthérien, réformé et israélite. Il est issu du concordat de 1801 pour les catholiques et des articles organiques pour les cultes protestants et juif. La loi de séparation des Églises et de l’État de 1905 ne s’applique pas en Alsace-Moselle, alors territoire allemand. Le débat sur le maintien de ces dispositions ou leur extension aux autres religions, notamment l’Islam, est toujours vif.

Le "Musée juif"

Inauguré en 1908, la "salle des antiquités juives" présente, selon les mots des fondateurs du musée, "une importante collection d’objets rares et du plus haut intérêt se rapportant aux rites religieux et domestiques des juifs en Alsace. Ils appartiennent à la Société d’histoire des juifs en Alsace-Lorraine et nous n’en avons que le dépôt et la jouissance. […] Ces messieurs ont fait l'aménagement à leur idée, avec un goût et une habileté remarquables. Le coup d'œil en est charmant. Il existe fort peu de collection de ce genre, et le Musée Alsacien y a gagné un attrait de plus."

La piété populaire : images, écrits et objets

Religion catholique

En raison du culte des saints, la dévotion catholique accorde une place importante aux objets et aux images. Mêlant charge symbolique et valeur esthétique, ils sont disposés au sein des églises, des lieux de pèlerinage et des maisons.

Religion protestante

La foi protestante, sobre et dépouillée, prône la relation sans intermédiaire entre Dieu et chaque être humain. Elle repose essentiellement sur l'étude de la Bible. C’est donc en lien avec l’écrit que se développent l’imagerie et la calligraphie.

Les ex-voto

Le terme "ex voto" provient d'une expression latine signifiant "en conséquence d'un vœu". Dans le culte des saints catholique, cette offrande peut intervenir lors d'une demande d'intercession ou en remerciement d'une grâce accordée. L’objet est déposé à l'intérieur ou à proximité d'un lieu consacré.

Chapelle rurale

Installée en 1906, elle rappelle "les oratoires rustiques bordant en maints endroits les routes d’Alsace". Ce petit sanctuaire abrite un Christ en bois sculpté, un autel portant une Vierge, des offrandes et des accessoires liturgiques. Ses murs sont ornés d’images enluminées et d’ex-voto.