Entête de page

Les jouets, le Hàns Tràpp et le Chrìschtkìndel

Jouets et jeux : apprendre en s’amusant

Les jouets présentés dans cette salle sont pour l'essentiel des jouets achetés à des enfants de la ville à la fin du 19e siècle. En milieu rural et modeste, les jouets sont des objets rares.

À partir de 1850, les chambres d'enfants alsaciennes se peuplent de poupées et de jeux de construction. De fabrication alternativement française ou allemande, ils témoignent de l’histoire de la région. À l’époque, ces jouets revêtent avant tout une visée éducative. Une maison de poupées est l’occasion d’apprendre à décorer un intérieur, à gérer un ménage. Côté campagne, les petits marcaires apprennent à s’occuper d’un troupeau avec des bâtonnets taillés en forme de vaches, les Stackalakiahj de la vallée de Munster.

Le Hàns Tràpp, le Chrìschtkìndel et saint Nicolas

Dans l’Alsace d’autrefois, les enfants sont récompensés ou punis à Noël de leur comportement durant l’année. Dans la tradition catholique, c’est saint Nicolas qui, le 6 décembre, récompense les enfants sages. De leur côté, les petits protestants reçoivent la veille de Noël la visite du Chrìschtkìndel. Cette jeune femme, vêtue de blanc et portant une couronne de lumière, représente l’enfant Jésus. Au gré des mariages entre religions et des modes, la distinction entre catholiques et protestants tant à s’estomper.

Les enfants méchants tremblent devant le terrifiant Hàns Tràpp, vêtu de noir ou de brun et agitant des chaînes. Ce croquemitaine, encore appelé de Rüpelz ou de Bees, fourre les garnements dans son sac pour les terroriser, voire les perdre hors du village.

Le père Noël, de Wihnàchtsmànn, est une version américaine du saint Nicolas, apporté lui-même dans le Nouveau Monde par les immigrés allemands. Il arrive en Alsace timidement à partir de la fin du 19e siècle et plus franchement après la 2nde Guerre Mondiale. La marche triomphale du père Noël va le mener à éclipser peu à peu les autres. Néanmoins, les légendes du Chrìschtkìndel et du Hàns Tràpp sont vivaces dans certaines régions d’Alsace, notamment autour de Wissembourg et Haguenau.