Entête de page

Le design, avenir des collections et de la médiation

La Stùb Renaissance

L’introduction du design au sein du Musée Alsacien peut, de prime abord, paraître farfelue. Il s’agit pourtant d’une voie explorée depuis 2013, dans le cadre de diverses collaborations avec des professionnels et des structures d’enseignements.

Les collections du Musée Alsacien racontent la vie en Alsace, à partir du 18e siècle. Centrées sur les modes de vie, les coutumes et les croyances, elles ont été choisies par les fondateurs du musée en raison de leurs usages, mais aussi de leur beauté et de leur originalité. Cette alliance "du beau dans l’utile" peut ainsi trouver un prolongement contemporain dans le champ du design, qui cherche à apporter des réponses créatives aux besoins de notre époque.

Le design dépasse la simple réinvention de la forme, de l’aspect d’un objet ou d’un espace, pour s’intéresser aux nouveaux usages. Par exemple, comment perpétuer le rituel de la couronne de l’Avent, que l’on allume sur la table du repas chacun des quatre dimanches précédant Noël, au sein de familles recomposées ?

Cette réflexion sur les pratiques contemporaines fait du design une discipline particulièrement intéressante pour un musée de société tel que le Musée Alsacien.

Centré sur les usagers, en particulier lorsqu’il s’intéresse aux services, le design a largement investi les processus collaboratifs, où l’opposition créateur/utilisateur s’efface au profit de la co-construction. Elément fondateur des musées de société, la participation des publics nécessite une réinvention permanente pour demeurer en phase avec leurs aspirations et leurs usages. A travers son projet scientifique et culturel, le Musée Alsacien ambitionne de reconquérir les publics locaux ainsi que sa place d’acteur vivant de la culture régionale.

Prolonger les collections

Lancé en 2013, le projet "Réminiscences : Design/Alsace/Tradition s’est intéressé aux créations design inspirées des arts et traditions populaires d'Alsace. Le Musée Alsacien a ainsi débuté l’exploration des voies de développement des collections de "Vie domestique". À partir de collections du musée, des objets ont été créés par des designers professionnels, en association avec des lycées professionnels. Mené sur une saison, la collaboration a abouti à une exposition faisant dialoguer objets traditionnels et objets contemporains, dont le processus de création était détaillé et donnait la parole aux différents acteurs. Depuis lors, le Musée Alsacien accueille ou collabore à de nouveaux projets liant design et tradition, comme le projet Blue Mood, porté par le collectif Rhénanie, dont un extrait est présenté cet automne au musée dans le cadre de l’exposition "Les pots bleus".

L’exposition a aussi présenté le projet de workshop annuel "Noëls d’Alsace, entre design et traditions" mené conjointement par le Musée Alsacien et la section Design de la Haute École des Arts du Rhin. Il s’agit d’un concours présentant au musée, pendant l’événement "Strasbourg, capitale de Noël", des prototypes créés par les étudiants de la HEAR à partir d’un thème liés aux traditions de Noël en Alsace. Le sujet est défini par les deux institutions, et le musée offre aux étudiants les ressources documentaires et patrimoniales nécessaires à leur création. Pendant l’exposition, les visiteurs sont invités à voter pour leur objet préféré, qui rejoint alors les collections du Musée Alsacien. La couronne de l’Avent (2013), les Bredle - petits gâteaux de Noël (2014) et l’éclairage de la table de réveillon (2015) ont ainsi été revisités, rencontrant un grand succès auprès des participants et des publics. Le projet est donc amené à se renouveler chaque année.

Redessiner le musée

Installé dans un lieu enchanteur et empli d’histoire, le Musée Alsacien vaut autant par ses collections que par son expérience de visite. C’est pourquoi le bâtiment (les espaces), les collections (les objets) et la médiation culturelle (la relation aux publics) sont intimement liés au sein de son projet scientifique et culturel.

Par son approche pluridisciplinaire, le design sait concevoir des réponses concernant des objets, des espaces ou des services. Pour cela, il emploie des méthodes agiles, collaboratives et porte un intérêt central aux usagers. En cela, le design de services se rapproche fort du processus idéal que cherche à instaurer la médiation culturelle entre le musée et ses visiteurs.

C’est pourquoi le Musée Alsacien cherche à tisser des liens entre ces deux métiers, designer et médiateur, qui pour le moment ne se rencontrent qu’épisodiquement, lors d’événements innovants comme le "hackathon culturel" Museomix.

Une première expérience a été menée avec le DSAA In situ lab du Lycée Le Corbusier, pour le projet "Mon musée demain". Partis de la question "Comment faire revenir le public strasbourgeois au Musée Alsacien ?", les étudiants, guidés par leurs professeurs et faisant appel aux ressources du musée, ont d’abord procédé à une analyse de situation, au moyen d’outils collaboratifs (dits "brise-glace"). Ils ont ensuite proposé différents dispositifs, touchant au bâtiment, aux outils de médiation et à la programmation, pour répondre à cette envie de renouer un dialogue dynamique et constructif avec les habitants du territoire auquel s’intéresse le musée.

Contact Musée Alsacien

Contact

Musée Alsacien
Téléphone : +33 (0)3 68 98 51 60