Entête de page

La Crucifixion et Le Baiser de Judas

Ces deux vitraux gothiques ont été acquis pour compléter un ensemble de sept médaillons et un fragment exposé dans les salles du musée de l’Œuvre Notre-Dame. Ce fonds provient de l’ancienne église des dominicains de Strasbourg, détruite en 1870 par un bombardement.

 

Cet ensemble monumental était composé de trente-six scènes dont la moitié est aujourd’hui perdue. Au XIXe siècle, une partie a été réemployée dans la cathédrale de Strasbourg, une autre entreposée dans les réserves de la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame, quelques œuvres enfin sont passées en mains privées. Aujourd’hui, deux autres panneaux se trouvent respectivement aux musées de Glasgow et de Stuttgart.

 

Cette acquisition a bénéficié du soutien de la Société des Amis des Arts et des Musées de Strasbourg, de la Société des Amis de la cathédrale de Strasbourg, de la société Tryba Industries SAS, et du Centre Emmanuel Mounier/couvent des dominicains de Strasbourg qui a recueilli les dons de particuliers et d’institutions.

Avec le Tympan de l’église des dominicains de Strasbourg acquis en 2013, ces œuvres évoquent un chantier strasbourgeois ambitieux qui se trouvait à quelques centaines de mètres de la cathédrale.

Agrégateur de contenus