Entête de page

Histoire des grandes boucheries de Strasbourg

Un bâtiment construit par la ville pour les bouchers

Le bâtiment abritant aujourd’hui les collections du musée historique a été construit initialement pour les bouchers de Strasbourg en 1588. L’architecture en U de ce bâtiment situé au bord de l’Ill est attribuée à Jean Schoch, auteur également de l’actuelle Chambre de Commerce, place Gutenberg.

Lorsque les bouchers prirent possession de leur nouveau lieu, ils constatèrent qu’il y manquait échaudoir et abattoir, qui furent construits un peu plus tard partiellement dans la cour en surplomb sur l’Ill. Le premier étage des Grandes Boucheries servait d’annexe lors des foires annuelles qui se tenaient à l’Ancienne Douane située juste de l’autre côté de la rue.

Les étals des bouchers occupaient l’aile nord, tandis que des chambres froides avaient été aménagées sous des voûtes dans les deux ailes latérales. Elles étaient surmontées de bureaux et pièces d’habitation, dont on voit encore des traces sur les murs au rez-de-chaussée.

Une bâtisse à usage multiple


Au fil des siècles, le bâtiment perdit de son intérêt pour les bouchers, et différents espaces furent affectés aux pompiers, à la bibliothèque municipale, à l’ancêtre de l’école des Arts décoratifs, etc.

Au milieu du XIXe siècle, les bâtiments en surplomb sur l’Ill furent démolis. Après avoir projeté d’y installer une annexe du port situé de l’autre côté de la rue ou d’en faire une école industrielle, cette bâtisse fut transformée : l’escalier extérieur de la place de la Grande Boucherie fut détruit, on supprima les mezzanines du rez-de-chaussée, modifia les fenêtres au rez-de-chaussée, construisit un escalier en pierre dans l’aile ouest ainsi qu’une grille de style renaissance dans la cour, conférant à ce bâtiment utilitaire un bel aspect Renaissance.

 

Du Musée des Arts décoratifs au Musée historique

 

En 1887 une partie du bâtiment abrite le musée des arts décoratifs qui rejoindra plus tard le palais des Rohan.

En 1920 le bâtiment accueille le nouveau musée historique de la ville. Suite à des problèmes de stabilité liée à l’état des fondations, le bâtiment sera complètement rénové entre 1987 et 2007, permettant de présenter désormais les collections de l’histoire de la ville dans le cadre d’une muséographie moderne et attractive.