Entête de page

Projet

 


Laboratoire d’Europe, Strasbourg 1880-1930, vaste manifestation pluridisciplinaire organisée par les Musées de la Ville de Strasbourg en collaboration avec l’Université de Strasbourg, offre un ensemble d’expositions et de manifestations culturelles à travers la ville. La période chronologique retenue indique la volonté de déplacer le regard d’une histoire événementielle vers une approche d’un temps plus long, celui des productions et des échanges culturels qui  fondent aujourd’hui encore  la singularité strasbourgeoise.
 

Au tournant du siècle, Strasbourg occupe une place particulière au sein des grandes cités européennes. En effet, en 1880 la ville est depuis une dizaine d’années capitale du Reichsland d’Alsace-Lorraine, annexée à l’Empire allemand, qui entend en faire une vitrine culturelle. Si la ville redevient française après la Première Guerre mondiale, la période allemande a durablement marquée dans son urbanisme et ses institutions.

L’exposition présentée au MAMCS donne à voir la remarquable floraison artistique des arts décoratifs, liée à l’urbanisme en expansion, ainsi que l’affirmation, dès 1884, d’une université européenne de tout premier rang, dotée d’importantes collections encyclopédiques. Elle met l’accent sur la richesse des musées qui sont créés ou recréés et réalisent des acquisitions remarquables dans une perspective européenne. La réalisation moderniste de l’Aubette, l’avant-gardisme de certains collectionneurs et les recherches novatrices de la revue historique des Annales montrent, durant les années 1920, une ville tentée par la modernité.
 

 

D’autres expositions proposent d’explorer cette vie culturelle foisonnante. Au palais Rohan, la galerie Heitz présente une évocation de la vie musicale de l’époque, tandis que le Musée Zoologique et le Musée des Beaux-Arts font revivre des épisodes fondateurs de leur histoire, portés par des hommes hors du commun.
 

 

Des contrepoints et mises en lumière spécifiques des collections sont également présentés au Musée Archéologique, Musée de l’Œuvre Notre-Dame, au MAMCS et Musée Alsacien. Le parcours permanent du Musée Historique offre un complément de visite riche sur cette période historique.
 

Dans ces expositions et contrepoints, arts, sciences et idées se rencontrent pour réanimer, dans ses complexités, cette ambition strasbourgeoise d’une culture humaniste européenne.

 

Lieux d’exposition

 
  • Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg (MAMCS)
    « Laboratoire d’Europe, Strasbourg 1880-1930 »
     
  • Musée Zoologique
    « Un observatoire du monde »
     
  • Galerie Heitz, Palais Rohan
    « Des lieux, des musiques, une ville. L’expérience musicale franco-allemande »
  • Musée des Beaux-Arts, Palais Rohan
    « Wilhelm Bode, une pensée en action »

 

Contrepoints

 

  • Musée Archéologique
    « Une archéologie des collections »
    du 23 septembre 2017 au 25 février 2018
  • Musée de l’Œuvre Notre-Dame / Arts du Moyen Âge
    « Un petit Berlin, des musées pour une capitale »
    du 23 septembre 2017 au 25 février 2018
     
  • Musée Alsacien
    « Àbgeknìpst ! Clic-clac ! Images du Musée Alsacien avant / après (1904-2017) »
    du 18 octobre 2017 au 25 février 2018

    « Noël 1900 »
    du 22 novembre 2017 au 8 janvier 2018
  • Musée Historique, collections permanentes

Installation au MAMCS d’un moulage en plâtre de la Victoire de Samothrace appartenant à la collection du Musée Adolf Michaelis