Entête de page

Des maux, des musées, des mots

 

Nouveau ! Le KIT - l'art face à la violence

Le KIT - l'art face à la violence est un dispositif pédagogique mis à la disposition des enseignants et des responsables de groupes. Il a été développé dans le cadre du programme "Des maux, des musées, des mots", soutenu par le réseau FRAME (FRench American Museum Exchange).

Le KIT permet d'aborder en autonomie la problématique de la violence à travers 36 œuvres des musées de la Ville de Strasbourg et six thèmes : la brutalité, l'arme, l'oppression, la souffrance, la ruine et la peur. Des pistes d'activités à mener en classe permettent aux jeunes de nourrir leur réflexion, mais aussi de stimuler leur créativité et leur sensibilité.

Il est composé de deux formules : les cartes, qui reposent sur l'observation et l'analyse d'une œuvre (avec invention d'un nouveau titre) et les fiches qui proposent des approfondissements et des pistes d'activités.

 

Documents téléchargeables

Le KIT à télécharger et à imprimer en A4 recto-verso, est disponible en version française et en version anglaise.

Télécharger le KIT - l'art face à la violence en version française

Télécharger le KIT - l'art face à la violence en version anglaise

 

Un exemplaire du KIT sera prochainement disponible dans chaque musée pour les enseignants souhaitant effectuer des visites en autonomie sur place. Il sera également possible d'emprunter un exemplaire pour mener des projets de plus longue durée en classe.

 

Des maux / des musées / des mots – Curating a culture of respect

Comment, avec quelles approches sensibles, le musée, lieu neutre en dehors des murs de l’école, pourrait devenir pour les élèves un véritable espace d’échanges devant les œuvres d’art pour s’interroger sur les enjeux sociétaux contemporains ?

Depuis septembre 2014, les musées de Strasbourg et le collège Hans Arp travaillent ensemble autour des notions d’engagement, de respect et de lutte contre les violences à travers les œuvres et les objets d’art.

 

Historique et contexte

En septembre 2014, un projet éducatif a été monté par le Stirling et Francine Clark Art Institut à Williamstown, Massachusetts et les Musées de la Ville de Strasbourg avec deux collèges, le Bart Charter School aux États-Unis et le collège Hans Arp de Strasbourg. Le projet est mené simultanément dans les deux pays à la faveur d’échanges réguliers entre les élèves, les enseignants et les médiateurs culturels.

Réalisé dans le cadre du réseau FRame qui réunit  aujourd’hui 15 musées américains et 15 musées français, il a bénéficié d’une subvention du Consulat Américain à Strasbourg. L’artiste Tomi Ungerer a accepté de parrainer l’opération et a réalisé un dessin sur le thème. Depuis la rentrée 2015, deux autres musées français participent : Le Musée Fabre à Montpellier et le Palais des Beaux-Arts de Lille.

 

L’objectif du projet

Rendre les élèves plus conscients des dynamiques du comportement humain, et plus particulièrement, des dynamiques derrière l’agression et les valeurs/comportements nécessaires pour la confronter de façon non violente (courage, empathie, etc.). Les élèves ont été amenés à considérer à la fois les aspects culturels et universels des œuvres d’art et comment s’impliquer par rapport au problème tel qu’il existe aujourd’hui en s’appuyant sur leurs propres expériences et les choix qu’ils sont amenés à faire.

 

2014/2015

Les 6 classes de 4e (120 élèves de 14 ans) du collège Hans Arp sont venues deux fois dans 6 musées de Strasbourg pour discuter devant un choix d’œuvres sur les thèmes suivants :

  • novembre 2014 : l’agression et ses effets négatifs (l’individu et le groupe, pouvoir, violence, ambigüité des rôles),
  • mars 2015 : s’élever au-dessus des violences / créer du respect au niveau de la communauté (valeurs humaines : courage, contrôle de soi, empathie, etc.). Les choix que nous avons tous à faire.

Avant et après les visites, un travail approfondi au collège a été assuré par les professeurs dans les différentes disciplines et notamment en lettres modernes, anglais et arts plastiques. Une exposition des travaux des élèves a été organisée au collège et dans le quartier de l’Elsau lors des Journées du patrimoine.

Afin de mieux comprendre le dessin/logo, un film "Interview de Tomi Ungerer" par le vidéaste Aleksandra Szrajber a été réalisé avec un groupe d’élèves volontaires et grâce au soutien du Ministère de la culture et de la communication et du FRAME développent.

2015/2016

Pendant cette deuxième année, les professeurs du collège Hans Arp ont maintenu la violence en filigrane tout en s’interrogeant plus particulièrement sur le rôle que l’artiste pourrait jouer dans la société ou plus globalement le rôle de l’art dans la vie.

  • Une première visite a eu lieu au musée Tomi Ungerer en septembre. Les 120 élèves sont partis à la découverte de l’artiste et ses engagements personnels à travers son art.
  • Une deuxième visite au MAMCS sur les représentations de la femme dans l’art a été organisée au printemps, avec une attention portée plus particulièrement sur les représentations stéréotypées.

Tout au longue de cette année scolaire et à la faveur d’une subvention du Ministère de la culture et de la communication et de la DRAC Alsace (ACMISA), une résidence artistique avec le vidéaste Aleksandra Szrajber a permis à une des classes d’arts plastiques du collège Hans Arp de réaliser un film bilan de l’opération. Pour appuyer cette démarche plusieurs rencontres (dans le quartier de l’Elsau et au musée) ont été organisées avec le groupe senior du quartier.

2016/2017

Dans la dynamique des années précédentes, le partenariat avec le collège Hans Arp se poursuit, toujours dans le cadre de FRAME avec des échanges linguistiques avec le Bart Charter School, école partenaire du Clark Art Institut.

Le fil conducteur pour cette année : "L’art peut-il changer le monde ?" qui deviendra en cours d’année "L’art peut-il changer TON monde ?". L’objectif général étant d’amener les élèves à travailler sur le respect, au collège, dans le quartier, dans le pays, etc.

Visite 1 - Musée Tomi Ungerer : le lundi 19 septembre, tous les élèves du niveau 4e se rendent au musée Tomi Ungerer. Après avoir visionné le film interview de l’artiste réalisé par leurs camarades, ils visitent les collections pour découvrir l’engagement de Tomi Ungerer à travers ses albums et dessins.

Visite 2 : Chaque enseignant participant choisit un musée selon ses objectifs pédagogiques. Les blessures des sculptures de la cathédrale au Musée de l’Œuvre Notre-Dame, les dilemmes derrière les choix des protagonistes des tableaux au Musée des Beaux-Arts, les violences transformées en gestes artistiques au MAMCS sont parmi les différents thèmes déjà évoqués.

Contact Service éducatif

Contact

Service éducatif
Téléphone : +33 (0)3 68 98 51 54