Entête de page

Comment devenir mécène des Musées de la Ville de Strasbourg ?

À ce jour, des entreprises, acteurs engagés auprès de nos musées soutiennent certains projets prioritaires. À terme, ce cercle de mécènes a vocation à jouer un rôle croissant dans le rayonnement des musées, la sauvegarde, la mise en valeur et l’enrichissement des collections muséales de la ville tout en étant partenaire des grandes expositions.

 

Devenir mécène des Musées de la Ville, c’est bénéficier de nombreux avantages et de contreparties sur-mesure adaptées à leurs besoins.

En apportant votre soutien aux musées :

  • Vous dynamisez le rayonnement de votre entreprise
    • Visibilité sur nos supports de communication, relations publiques facilitées par des invitations aux vernissages, remises de passeports annuels, ou encore visites privées organisées pour les collaborateurs de votre entreprise, de nombreuses possibilités vous sont offertes.
  • Vous bénéficiez de moments d’exception
    • Privatisation d’espaces de prestige au sein même des musées, rencontres privilégiées avec les artistes, les conservateurs ou le directeur des musées.
  • Vous partagez une expérience unique avec vos salariés et leur famille
    • Découverte d’une programmation unique et originale, de lieux de patrimoine exceptionnels, inscrits dans l’histoire locale, nationale et internationale.
  • Vous obtenez des déductions fiscales avantageuses

Lorsqu’une entreprise assujettie à l’impôt en France fait un don à un organisme d’intérêt général, elle bénéficie d’une réduction de l’impôt sur les sociétés ou de l’impôt sur le revenu, mais peut aussi bénéficier de certaines contreparties en communication et relations publiques.

Pour les entreprises, la réduction d’impôt est égale à 60 % du montant du don effectué en numéraire, en compétence ou en nature, et retenu dans la limite de 0,5 % du chiffre d’affaires H.T., avec la possibilité, en cas de dépassement de ce plafond, de reporter l’excédent au titre des cinq exercices suivants. Il est à noter que les mécènes sont soumis à des obligations déclaratives (article 238 bis-1 du CGI, BOI 4 C-5-04, n° 112 du 13 juillet 2004, décret 2004-185 du 24 février 2004).

 

Les contreparties

Les contreparties constituent un avantage offert par le bénéficiaire au donateur en plus de la réduction d’impôt. La valeur de ces contreparties doit demeurer dans une "disproportion marquée" avec le montant du don : il est communément admis un rapport de 1 à 4 entre les montants des contreparties et celui du don, c’est-à-dire que la valeur des contreparties accordées à l’entreprise mécène ne doit pas dépasser 25 % du montant du don (Bulletin officiel des impôts (BOI) 4 C-2-00, n° 86 du 5 mai 2000, et 4 C-5-04, n° 112 du 13 juillet 2004).

Contact Anne Bocourt

Contact

Anne Bocourt
Téléphone : +33 (0)3 68 98 74 77